Internet et nouvelles technologies
De quoi est composé un site web – partie 2 ?
Nathalie Hupin, communication
Nous avons vu dans un article précédent que le travail sur un site web pouvait être composé de quatre parties, la première étant l’hébergement et les noms de domaine. Dans cet article, nous rentrons dans le coeur du site en lui-même.

Le site web est la partie la plus importante du travail. Il comporte lui-même deux parties : le contenu et son agencement (l’architecture, le squelette du site), et le design. Bien souvent, quand on pose la question à des clients “Qu’avez-vous envisagé comme site ?”, ils nous répondent “Un beau site”. Or la beauté du site vient en dernier, c’est l’habillage, la touche finale. Avant ça, le travail doit être concentré sur l’agencement du contenu et comment va fonctionner le site (les liaisons entre les pages). Pourquoi ? Parce qu’un site web est un outil qui bouge, qui vit, au contraire d’un dépliant papier, par exemple, qui, une fois imprimé, sera vu de la même manière par tout le monde et ne pourra plus être modifié.

Aujourd’hui nous allons aborder la partie contenu

Infographie par photoGRAPHICdesign

Voilà pourquoi, la première chose que nous vous demandons, quand vous nous contactez pour connaître le prix d’un site web, c’est votre cahier des charges : à quoi va servir votre site (quelles fonctionnalités), le nombre de langues, le nombre de pages, quels sont vos produits… ? Parce que chaque site web est unique (car il doit être construit en fonction de l’activité à promouvoir) et qu’il n’y a pas de prix standard.

“Avant d’aller voir un concepteur de site web, commencez votre cahier des charges”

Vous n’avez aucune idée de ce que contiendra votre site web ? Le prestataire peut vous aider, mais il va alors vous demander beaucoup d’informations. Il faut savoir que c’est à vous de lui fournir du contenu, parce que c’est vous le client, qui connaissez le mieux votre marché, vos propres clients, comment ils se comportent face à vos activités. Le prestataire de site web, comme tout prestataire dans le domaine de la communication, a besoin de ces informations cruciales pour être efficace. Si vous n’avez pas de contenus concrets à lui fournir (textes et/ou images), il pourra aussi inclure ce poste dans sa mission. Cela vous coûtera évidemment plus cher que si vous les lui fournissiez.

Quel poste budgétaire pour la création du site ?

Vous ne paierez les frais de création qu’une seule fois. Vous vous en doutez, de tous les postes budgétaires, c’est le plus élevé. Comme nous l’avons dit plus haut dans cet article, il dépend de nombreux facteurs, comme les fonctionnalités que vous souhaitez pour votre site, le nombre de pages, le nombre de langues, quel type de site (site vitrine ou site de vente en ligne, par exemple). Dans ce poste, si vous envisagez par la suite d’effectuer vous-même les mises à jour de contenu, il y aura un sous-volet formation, dont le prix dépendra de vos connaissances et de vos aptitudes en informatique.

L’arborescence du site

Quel est donc ce mot bien barbare ? L’arborescence est le squelette du site web, l’architecture de son contenu. Elle est indispensable pour visualiser les différentes pages et sous-pages, ainsi que les liaisons qu’elles ont entre elles. N’oubliez pas, un site web, c’est dynamique, il y a des actions entre les pages.

Si vous êtes un peu perdu dans le contenu de votre site, l’arborescence permet d’éclaircir les idées et de s’y retrouver. Si vous n’arrivez pas à construire une arborescence qui se tient, il faut reprendre le cheminement du début, car sans arborescence fonctionnelle, votre site manquera d’efficacité. Commencer un site web sans arborescence, c’est mettre la charrue avant les boeufs. Cette étape du travail (qui se fait principalement sur papier) est une des plus importantes dans le processus de création de votre site web. Mais elle n’est utile que si elle est fonctionnelle : elle doit montrer les pages et sous-pages et obligatoirement les liens entre elles (les actions que va opérer l’internaute quand il a reçu l’information dont il avait besoin).

 

Dans le prochain article, nous aborderons le contenu du site.

Intéressé par nos services web ?

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :